"Notre printemps est un printemps

Qui a raison "

Paul Eluard



jeudi 31 mars 2011

La politique bat son plein !


Le Premier ministre Béji Caïd Essebsi s'est exprimé hier soir à la télévision.
"La priorité absolue dans la Tunisie post-révolutionnaire est le rétablissement de la sécurité. L'insécurité ne peut que se répercuter négativement sur l'investissement, l'économie et le tourisme » 

Le respecté et populaire ministre de l'Intérieur Farhat Rajhi (il avait créé une page Facebook pour son ministère afin de mieux informer les citoyens) a-t-il démissionné ou a-t-il été limogé ?

Mr Yadh Ben Achour, un juriste chargé de présider " l 'Instance supérieure pour la réalisation des objectifs de la Révolution, la réforme politique et la transition  démocratique" ( commission chargée d'élaborer les lois électorales entre autres ) a lui menacé de démissionner. Selon lui, certains membres souhaitent délibérément reporter les élections....

Le ministre des Affaires Religieuses a exhorté les imams :
"à ne pas exploiter les lieux de cultes à des fins politiques, à se limiter aux aspects religieux et à éviter d'appeler à l'adhésion aux partis...."
Le Président de la  communauté juive de Tunisie ( communauté estimée à 1500 membres dont 1200 à Djerba) s'est insurgé contre le gouvernement israélien qui a débloqué un budget afin de faciliter le " retour " des juifs tunisiens en Israël.... Il  s'est exprimé à la télé pour dire que : 
  «Nous sommes avant tout des Tunisiens et nous n'avons aucun problème, nous vivons comme tout le monde et aucun juif ne va quitter le pays... Les responsables israéliens ont eu des informations fausses sur notre situation»

mercredi 30 mars 2011

Un peu de poésie


Pour changer aujourd'hui, il pleut.

Pas une pluie fine, ni une averse mais une vraie pluie qui tombe sans arrêt sous un ciel gris. Alors je ne résiste pas au plaisir de vous livrer ce poème d'une jeune tunisienne  trouvé sur le site suivant.

Le bruit insolite d’une pluie qui s’écrase sur le sol de ma véranda me fait l’effet d’un bain de jouvence qui purifie les corps et les esprits malmenés, qui efface les peurs et replonge mes pensées dans une espèce de torpeur bienfaisante...c’était un dimanche.

Une pluie de Mars…qui inonde ma solitude, étouffe mes sanglots et ravive mes maux enfouis… sous les méandres de mes amitiés déchues.


Une pluie « purification » … eau insolite !

Purification de toutes mes blessures mal- soignées mais aussi rédemption de tous mes caprices passés et pourquoi pas futures ? Pluie insolite qui, au beau milieu de ce triste dimanche, vient subitement altérer mon paysage quotidien….eau subite !

Celui de mon triste jardin et de son immense et vieil olivier qui embrasse fièrement les confins du ciel languissant…

Des tuiles grisonnantes des maisons voisines…

Du linge étalé qui dégouline trempé et heureux …

du ciel déserté par les oiseaux qui cèdent la place à cette visiteuse impromptue… insolite pluie qui descend d’un ciel colère vers une terre insatiable et assoiffée qui tend ses bras dans une prière désespérée…un dimanche.

Une eau folle qui coule, au fond de mon jardin qui trace lestement en se faufilant entre ses pavés des sillons longs mais pas trop profonds …c’était un dimanche…

mardi 29 mars 2011

Sondages et partis politiques tunisiens

Une longue route vers la démocratie !

Un premier sondage politique (à ma connaissance) effectué semble-t-il dans les règles de l'art  par une boîte privée GMS a été rendu public hier lundi. 
Les objectifs étaient les suivants : mesurer le degré d'intéressement des tunisiens à la vie politique, cerner leurs préoccupations et mesurer la notoriété des partis politiques.
Il en ressort que 40% des participants s'intéressent beaucoup à la politique, ce sont des personnes entre 36 et 55 ans et issues des couches supérieures (professions libérales et cadres supérieurs). 
Parmi les préoccupations des tunisiens vient en premier la sécurité 70%, le chômage 50% puis la mise en place de la démocratie 40%.
30,46% des tunisiens ne connaissent aucun parti ! (il y en a près de 50 "officialisés"!).
Parmi ceux qui en connaissent, ils citent d'abord Ennhada (mouvement islamiste fortement réprimé par Ben Ali) 46.76%, puis le RCD 28.75% (parti de Ben Ali dissous) et enfin le PDP (Parti Démocrate Progressiste) 28%. Ce dernier a participé à de nombreuses élections législatives sans avoir pour autant de représentant élu. A côté de Néjib Chebbi, avocat, ce parti compte de nombreux adhérents au sein des professions libérales.
Si seulement 4% des sondés appartiennent à des partis , 61% des tunisiens comptent adhérer à un parti politique (ce qui est encourageant !).

L' enseignement n°1 de ce sondage montre que la route vers la démocratie sera longue. Comment informer la population , comment faire en sorte que toutes les couches sociales puissent avoir connaissance des principaux partis, de ce qu'ils représentent, de leurs  programmes et de  leurs idées pour construire la  Tunisie de demain ....  


Et pour mieux se répérer quelques sites à visiter ci contre....

lundi 28 mars 2011

Mars s'achève et aura été bienfaisant pour l'agriculture tunisienne, les pluies , surtout dans le nord, augurent d'une bonne saison.
Ici à Djerba, jusqu'à présent le vent était bien présent et rafraîchissait le temps, la chaleur a fait son apparition aujourd'hui. Alors que d'habitude je recherchais le soleil lors de mes sorties, ce matin, pour faire mes courses,  je marchais plutôt du côté ombragé !!!  

A Ras Jdir, alors que la situation était en voie de stabilisation ( le flux des travailleurs réfugiés de Libye s'étant tari, seuls des nigérians et et des bengladais étaient en attente de rapatriement ), des familles cette fois ont fait leur apparition. Il s'agit de familles libyennes poursuivies par les fidèles de Khaddafi et fuyant vers la Tunisie. 2300 personnes sont ainsi arrivées hier.

Pendant ce temps, la vie politique s'organise. Plusieurs partis ont tenu leurs congrès ou meetings.  Certains demandant même un report de la date des élections ( élections prévues le 24 juillet). D'autres réagissent aux projets de lois en cours concernant la loi électorale. Plusieurs appellent à un front national  uni à gauche. Par ailleurs, le Ministère de l'Intérieur appelle les jeunes de plus de 18 ans à entreprendre les démarches pour obtenir leur carte d'identité qui leur permettra de participer aux futures élections.


dimanche 27 mars 2011

La Mosquée des Sept Dormants

Dimanche dernier,  direction plein sud vers Tataouine. Sur la route, peu de trafic,  si ce n'est une voiture de location estampillée "Médecins du Monde" et une camionnette humanitaire qui vraisemblablement filaient vers la frontière à Ras Jdir.
Autour de Tataouine, paysage rocailleux, austère et  sublime, c'est la route des ksour  Douiret, Chenini, Guermessa, Ksar Haddada... 

Enfin , on aperçoit de la vallée, le village-montagne de Chenini perché sur son éperon rocheux. Seule la mosquée, blanche, se détache sur la rocaille. 



Chenini


Cet ancien village berbère avec ses habitations troglodytes a aussi servi de décor pour le tournage de Star War. 
Mais le plus étrange reste à voir. A quelques kilomètres de là, on découvre la Mosquée des Sept Dormants, une mosquée du XIIIème siècle.
Cadre austère, magique dans l'éblouissante lumière du printemps. Une petite mosquée blanche avec sa tour penchée, une mosquée qui abrite  une grotte murée, mais aussi  des tombes géantes  bien étranges ...



La Mosquée des Sept Dormants


Mais c'est aussi une légende,  l'histoire des sept dormants d'Ephèse qui fait l'objet d'une sourate du Coran "les gens de la caverne". Cette histoire se retrouve aussi semble-t-il dans d'autres pays en Algérie, en Syrie, au Yémen ...

Il s'agirait de chrétiens persécutés pour leur foi monothéiste qui se seraient réfugiés dans une grotte.A cet emplacement fut construite la mosquée. Ils restèrent endormis longtemps (309 années lunaires) et à leur réveil, alors qu'il allèrent acheter du pain, leurs pièces n'était plus valable... et le monde avait changé... Ils retournèrent dans leur grotte... Il existe bien entendu d'autres versions de cette légende que l'on retrouve dans les religions monothéistes.

En tout cas, c'est un lieu où l'on resterait longtemps, tant la magie du paysage opère. Lieu troublant emprunt de majesté et de mysticisme.... 
et comme l'on dit trivialement dans les guides touristiques "vaut le détour" !

samedi 26 mars 2011

Touristes, la Tunisie vous attend !



Vendredi, jour de marché à Midoun


Encore plus qu'à Djerba, les touristes sont de sortie, serait ce l'affluence des grands jours ? 
Hélas , non ! 
Quelques calèches ont repris du service... 
Mais dans les hôtels encore peu de clients... 
Nouveau ! Les hôteliers doivent aussi gérer les revendications salariales de leurs employés !...

Il est vrai qu'entre la révolution, la reconstruction du pays et le conflit libyen, la Tunisie est sur tous les fronts. Mais sachez qu'elle tient bon ! OUI les touristes sont accueillis en toute sécurité ! NON les hôtels n'ont pas été saccagé ! OUI la vie normale continue dans la bonne humeur !



Djerbiennes en costume traditionnel


Sur Facebook, les professionnels du tourisme s'interrogent, discutent, font des propositions... Seront ils entendus ? 
Parmi les nombreuses interrogations, il ressort qu'il y a nécessité absolue d'une vraie collaboration entre tous les acteurs de cette branche. L'hôtellerie a été trop longtemps le seul interlocuteur....La  diversification des activités semble indispensable pour faire connaître toutes les richesses de ce pays : tourisme saharien, maison d'hôtes, découverte du patrimoine et de la culture, extension de la thalassothérapie ... enfin la création de nouveaux secteurs s'impose : tourisme sportif, évènementiel ... et de toute façon place à l'innovation et à la créativité ! il faut faire confiance aux tunisiens !



Plage de la Seguia à marée basse
Posted by Picasa

jeudi 24 mars 2011

A Djerba, la vie reprend son cours ...



Aujourd'hui jeudi, jour de marché à Houmt Souk.

Quel plaisir de revoir les activités traditionnelles se remettre à fonctionner, les boutiques ont réouvert, les touristes flânent  ou sirotent un jus d'orange.... les djerbiens vont et viennent, font leurs courses, discutent... les cafés sont pleins...  



 

Pendant ce temps, la conscience citoyenne veille , 

Ainsi la société civile et notamment des jeunes se mobilisent contre des projets qui compromettent l'écosystème de l'île. Jusqu'à présent peu écoutés car les promoteurs pouvaient agir sans beaucoup de retenue ni contraintes, (constructions en zone fragile, suppression des dunes bordières, etc..;) ils ont manifesté ce dimanche et ils ont fait entendre leur voix pour défendre le littoral et l'environnement si particulier de Djerba. 

Photo parue dans "Le Temps" du 24-03-2011

mercredi 23 mars 2011

Béji Caïd Essebsi s'exprime



Belle interview du Premier Ministre tunisien à lire dans dans "Marianne"


Nous avons reçu plus de 160.000 réfugiés en quelques semaines. Nous n’avons pas crié à l’invasion. Nous leur avons porté secours dans la limite de nos moyens. Les habitants des régions frontalières les ont reçus chez eux. On ne nous a pas signalé de mécontentement local..... Vous, en France, quand dans un moment de crise, 5.000 Tunisiens débarquent à Lampedusa, très, très loin de votre territoire, vous y voyez un cataclysme. Marine le Pen court à Lampedusa. Il vaut mieux rester calme. Ce sont des drames humains accidentels qui ne tirent pas à conséquence irrémédiable. On fait avec....  Je ne donne de leçon à personne mais je crois que la démocratie consiste justement à régler sans heurt les problèmes qui surgissent naturellement dans une société..... 

mardi 22 mars 2011

Toujours des réfugiés à Ras Jdir !

Plus de 165 000 personnes ont déjà passé la frontière parmi lesquelles plus de 108 000 ont déjà été rapatriées. 

Hier, nous avons croisé plusieurs voitures libyennes avec une plaque rouge. Ce sont des diplomates m'a t on dit. En effet, selon l'Agence de presse tunisienne 
plusieurs diplomates et journalistes sont arrivés, lundi, au poste frontalier de Ras Jedir, ce qui est un signe révélateur de la dégradation de la situation sécuritaire dans ce pays.A côté des centaines de déplacés, plusieurs véhicules diplomatiques ont traversé, en fin de matinée, le poste frontalier de Ras Jedir.
Ambassadeurs et personnel diplomatique  de Russie et d'Indonésie,  mission consulaire philippine ont quitté la Libye. Ainsi que de nombreux journalistes américains.



Pendant ce temps là, les ONG tunisiennes appellent à une séparation totale entre l'Etat et la religion et constatent la persistance grave d'une "rupture totale" entre les villes, les régions côtières et les régions intérieures...

Et pendant ce temps là, la vie continue.... La relation  de la vie politique tunisienne a éclipsé la vie quotidienne tout court... 
Mais de retour depuis quelques jours, il a bien fallu faire les courses. Ma petite supérette de quartier étant en travaux , je me suis rabattue sur la grande surface de Djerba, Promogro... 
Il y a quelques jours, nous avons même reçu une pub  journal publicitaire vantant les produits en promotion. 

En fait ici à Djerba on trouve presque tout. Quand j'étais vacancière, je bourrais ma valise de savon dermato, de shampoing, de produit hydratant etc... Mais je peux trouver tout ça ici et moins cher qu'en France ! Les seuls produits qui me font défaut sont les dosettes de café, certains produits ménagers (ici la lessive et le produit vaisselle moussent, moussent, moussent  à n'en plus finir !) ainsi que les sacs poubelles qui sont si fins qu'ils ne résistent ni aux chats, ni au transport ! 
Bien sûr , je ne parlerai pas du fromage....c'est une autre histoire !!!...

lundi 21 mars 2011

Quel tsunami pour le monde arabe ?

Trop d'informations sur tous les fronts en ce moment ! On ne sait plus où donner de la tête ? Japon, Afrique , Maghreb, Moyen -Orient ?
Que se passe-t-il en Syrie où les forces de "sécurité" ont tiré sur la foule ?

Hier la Tunisie a fêté le 55ème anniversaire de son indépendance. Bourguiba redevient en odeur de sainteté....
C'est le printemps et les écoliers tunisiens ont entamé 15 jours de  vacances. Quant à nous, nous avons profité hier de cette belle journée pour une virée dans le Sud à Tataouine et Chenini. J'en reparlerai plus tard...

Mais ce qui mobilise encore les esprits ici c'est ce qui se passe en Libye .
Pour moi qui suis pacifiste, difficile de se faire une opinion... Oui pour cette zone d'exclusion aérienne (votée bien trop tard, hélas, pour les populations civiles) mais les frappes aériennes ? où est la limite ? on se souvient des frappes tragiques soi disant "chirurgicales" qui ont touché les populations d'Irak ... Et quel est le véritable enjeu ? Pourquoi une opération en Libye et non pas ailleurs alors que d'autres peuples sont aussi menacés par des dictateurs fous ? Quid de la manne pétrolière bien tentante ? Qui veut redorer son blason après une gestion calamiteuse d'autres crises ? Jusqu'où ne pas aller trop loin.... Difficile ensuite d'arrêter la machine de guerre .... Cet engrenage m'inquiète...
En tout cas, le sud de la Tunisie s'apprête à recevoir encore des réfugiés venant de Libye, voire des libyens eux même et les hôpitaux sont sur le pied de guerre (c'est hélas le cas de le dire!).

A Djerba, les touristes ont refait une apparition encore trop discrète. Dommage car ici la vie continue calmement bien que beaucoup parle de ces "harragas", ces jeunes qui au mépris de leur vie, fuient vers l'Europe pour un avenir incertain... Quelle image avons nous donné de nos pays pour qu'une jeunesse fuie ainsi au péril de sa vie alors que la vraie vie pourrait être ici dans ce pays où toutes les bonnes volontés sont nécessaires pour re-construire un espoir, une vie meilleure, une nation....

samedi 19 mars 2011

Retour à Djerba

Me voici de nouveau dans mon île ! Chez moi. 
Je suis partie il y a 15 jours avec l'hiver et je reviens avec un temps chaud de printemps.


A l'aéroport quelques réceptifs attendent les touristes encore peu nombreux. Subsistent  encore quelques files de réfugiés, il s'agit pour la plupart de personnes du Bangladesh qui attendent les avions affrétés pour eux. Cependant à Ras Jdir, à la frontière tuniso-libyenne, de nombreux réfugiés somaliens attendent encore dans les camps car ils ne veulent pas retourner dans leur pays en guerre.... 
Je suis à l'affût de ce qui se passe en Libye mais peu d'infos sur RTCI. Les premières infos écoutées me font l'effet de l'habituelle langue de bois (j'avais oublié !), pas de changement de ton... Mais pour les infos politiques, ce sera pour le prochain post !!!!

Première journée fort occupée hier avec d'abord un grand ménage ! En 15 jours c'est fou ce que la poussière et le sable peuvent s'accumuler et s'immiscer partout ....


Ensuite virée en bord de mer en quête d'éventuels pêcheurs pour acheter du poisson frais. En guise de poissons, nous avons trouvé des seiches, c'est la grande saison. Au repas du soir seiches et petits pois préparés par mon chef car je ne suis pas encore experte pour nettoyer et préparer ces petites bêtes fort exquises au demeurant.
Donc avec cette journée très dense mais agréable  pas le temps d'allumer mon ordi et encore moins de concocter un  message....

Ce matin, réveillée et levée de bonne heure d'abord pour arroser le jardin et enlever les mauvaises herbes qui ont proliféré en quinze jours, puis me voilà devant mon ordi pour quelques nouvelles.... mais pas de revue de presse, ce sera pour la prochaine fois.

En tout cas, lecteurs de France et d'ailleurs, sachez qu'à Djerba le temps est au beau et la vie est belle !

mardi 8 mars 2011

Nouveau gouvernement tunisien


De France, le temps passé chaque jour à mon blog me manque et les nouvelles de Tunisie aussi ... alors vite quelques news grappillées ça et là !

Pendant que les libyens doivent faire face à une répression sanglante,  la Tunisie continue son chemin vers plus de démocratie. Après la nomination du Premier Ministre Essebsi, un nouveau gouvernement vient d'être nommé pour gérer les affaires courantes (c'est le 3ème depuis la chute de BA). Sa mission prendra fin en juillet avec l'élection de l'Assemblée nationale constituante. Parmi les ministres aucun ne s'est compromis avec le régime de Zaba, c'est une grande victoire pour les tunisiens qui exigeaient ceci depuis plus d'un mois maintenant à grand renforts de manifestations et de sit-in...
Autres nouvelles très symboliques : le démantèlement de la police politique et de la Direction de la Sûreté de l'Etat...

Autre embellie qui a son importance, réouverture de la Bourse de Tunis qui repart à la hausse...





Et puis aujourd'hui c'est le 8 mars. Journée internationale des femmes. Alors un grand salut à toutes les femmes et aux femmes tunisiennes qui se sont battues et se battent encore pour plus d'égalité et de dignité.

vendredi 4 mars 2011

Bel élan de solidarité des tunisiens !

C'est de France que j'écris ce matin tout d'abord pour témoigner sur l'immense élan de solidarité du peuple tunisien à l'encontre des milliers de réfugiés qui passent la frontière tuniso-libyenne.
Hier à l'aéroport de Djerba, organisation sans faille pour organiser depuis Ras Jdir l'évacuation des égyptiens, et des chinois, tout le monde est mobilisé (bus, autocars, taxis...) puis ici à Djerba (hôtels, mosquées, maisons particulières...), dans la ville des points de solidarité à l'initiative d'individus permettent de collecter le nécessaire (lait, nourritures, couvertures...). Enfin ces réfugiés sont emmenés à l'aéroport, en groupes, petit à petit pour prendre les vols mis à leur disposition. Là encore se côtoient, bénévoles, volontaires, Croissant rouge, Croix Rouge française... Les personnels volants et au sol sont mobilisés et se relaient pour absorber ce flot incessant de réfugiés sous les caméras de télévision.
Je dois dire que c'était assez impressionnant de voir l'aéroport ainsi envahi et en même temps tout se passait dans le calme, l'efficacité et la bonne humeur !
Chapeau à tous !


Destination Pékin


Destination  Le Caire

Autre nouvelle hier soir, l'allocution tant attendue du Président avec l'annonce officielle de l'élection d'une Assemblée nationale constituante prévue le 24 juillet. Enfin un objectif clair, et une étape décisive pour la vie démocratique de ce pays. A ce jour, il y a déjà 21 partis politiques officiellement légalisés !

jeudi 3 mars 2011

Vers une reprise en main par l'armée ?


C'est en tout cas, hélas,  un des scénario possible comme peut le laisser présager cet article
Où il apparaît aussi que le choix du nouveau (vieux) premier ministre serait une volonté du Général Rachid Ammar.... et où ce dernier sifflerait la fin de la récréation... 
Je fais néanmoins confiance aux tunisiens pour ne pas revenir en arrière et se laisser confisquer ce bel espoir de démocratie.

Il est vrai qu'aujourd'hui, il me semble que l'on assiste à un partage plus net entre ceux qui souhaitent un retour à l'ordre (ceux qu'on appelle ici la majorité silencieuse) et ceux qui souhaitent voir aboutir la révolution en demandant rapidement des élections et la création d'une assemblée constituante.


Au cours d'une balade hier , quelques touristes, très peu... Peut être préfèrent ils rester dans leurs hôtels ? En tout cas, on les reconnait immédiatement : tee-shirts et bras nus  pour les femmes, short pour les hommes... alors que nous, nous ne nous sommes pas encore dépouillés de nos vêtements d'hiver. Ici aussi le printemps tarde à venir... 

Quant à moi, je pars quelques jours en France et c'est de là bas que je suivrai la suite des évènements, mais ça n'aura pas la même saveur.... en espérant de tout coeur la venue rapide du printemps tunisien qui nous avait laissé de belles odeurs de jasmin et d'espoir en tête...


Et pour finir une photo de la plage d'Aghir prise hier sous le soleil.



mercredi 2 mars 2011

Réfugiés


On compte environ 1 million et demi de travailleurs égyptiens en Libye ! 
Hier, plus de 30 vols aériens entre Djerba et Le Caire ont permis à des milliers de réfugiés égyptiens fuyant la Libye de rejoindre leur pays. Mais ils sont encore très, très nombreux dans le sud tunisien. Un bateau a également été affrété depuis Zarzis et un autre depuis Sfax... 
Il semblerait que l'aide humanitaire s'organise pour que ces personnes puisse trouver de quoi dormir et manger en attendant de rejoindre un aéroport...


Une bonne nouvelle pour mes copines bibliothécaires : le ministre de la Culture vient d'exposer le projet de numérisation de quelques 200 000 documents du patrimoine de la Bibliothèque Nationale. Ce projet englobe aussi toute une partie économique puisqu'il permettra la création de plus de 3000 emplois qui bénéficieront d'une formation professionnelle et qui pourront aussi être pourvus dans les régions du centre les plus sinistrées...
De quoi se réjouir sur toute la ligne quand culture rime bien avec économie !...


mardi 1 mars 2011

Vers une crise humanitaire ?


Pendant que les grands de ce monde discutent, ergotent sur des sanctions efficaces possibles à l'encontre de Kadhafi, sur la nécessité d'interdire l'espace aérien libyen afin d'éviter un éventuel bombardement de son peuple... la situation dans le sud tunisien s'aggrave...
Les douanes libyennes sont grandes ouvertes et des milliers de  réfugiés de Libye continuent sans cesse d'affluer dans le sud du pays. Le gouvernorat bien qu'aidé par des associations est incapable de faire face à cet exode....et il est complètement débordé malgré les structures mises en place... Et le gouvernement est bien loin, bien empêtré dans ses propres problèmes puisque les manifestations et sit-in continuent... 

Hier à l'aéroport de Djerba, c'était des files continues d' Egyptiens voulant rejoindre leur pays... C'est je crois la Tunisie qui organise ces départs massifs en avion, l' Egypte n'étant elle même guère préparée à ce problème...




Bref, à mon avis, c'est une situation d'une extrême gravité pour ces réfugiés qui attendent de part et d'autre de la frontière et il serait nécessaire qu' une véritable aide humanitaire puisse prendre en charge cette situation...