"Notre printemps est un printemps

Qui a raison "

Paul Eluard



lundi 13 août 2012

Un 13 août pour les femmes tunisiennes

Alors que se profile un projet de Constitution qui vise au recul des droits des femmes sur le principe de la complémentarité avec les hommes , ce lundi 13 août sera une journée de mobilisation et de  protestation.

Pourquoi le 13 août ?
Tout simplement en rappel et en hommage au 13 août 1956 où par décret beylical fut promulgué par Bourguiba, alors 1er ministre, le  Code du statut personnel (le Csp) qui permettait une avancée significative des droits de la femme tunisienne .

Il donne à la femme une place inédite dans la société tunisienne et dans le monde arabe en général, abolissant notamment la polygamie créant une procédure judiciaire pour le diveorce et n’autorisant le mariage que sous consentement mutuel des deux époux.

De nombreuses associations se sont regroupées pour donner à cette journée une ampleur particulière , alliant conférences, débats, projections de films, représentations théâtrales etc... à une grande manifestation, une marche pour les droits des femmes qui aura lieu à 21h à Tunis de l'Avenue Bourguiba à la Place des Droits de l'Homme.

C'est toute la Tunisie qui célèbrera cette journée, tout comme à l'étranger où les Tunisiens de France appellent eux aussi à une manifestation.

mercredi 8 août 2012

Un grand merci pour Habiba Ghribi

Je sors de mon silence estival pour évoquer une femme, une femme tunisienne dont j'ai suivi la course à la télé et que j'ai encouragé de toutes mes forces devant le petit écran !

Il s'agit de Habiba Ghribi qui vient de remporter la médaille d'argent du 3 000 m steeple aux J.O. de Londres.

Enfin une médaille pour la Tunisie ! et une médaille d'argent !

C’est la première fois qu’une Tunisienne monte sur un podium olympique en athlétisme. Mieux : elle n'est que la 2e athlète tunisienne, homme et femme confondus, à goûter au bonheur d'une médaille olympique
.

Habiba Ghribi a dédié sa médaille à toutes les femmes tunisiennes.
« Je suis très fière d'offrir cette première médaille olympique d'une athlète tunisienne à la nouvelle Tunisie, au monde arabe et à la femme tunisienne »






Mais hélas, l'obscurantisme et la bêtise ne sont pas loin à lire ce que relate la presse tunisienne et les commentaires qui circulent sur les réseaux sociaux raillant la tenue de l'athlète...

En tout cas, au moment où la polémique est à l'ordre du jour sur les rapports homme / femme à propos d'un article de la future constitution dessinée par Ennhadha
« l'Etat assure la protection des droits de la femme sous le principe de complémentarité avec l'homme au sein de la famille en tant qu'associée de l'homme »

Habiba Ghribi donne une sacrée leçon à tous ceux qui fustigent les droits des femmes et refusent l'égalité !

Merci Habiba !