"Notre printemps est un printemps

Qui a raison "

Paul Eluard



lundi 13 mai 2013

Inquiétude...


En général, je suis plutôt confiante et d’un naturel optimiste…

Mais il y a des moments où….

Et là, en ce moment, avant de bientôt rejoindre la Tunisie que j'aime, c’est l’inquiétude qui prévaut. Oui, l’inquiétude pour ce pays qui avait tout pour s’en sortir et qui semble sombrer aujourd’hui sous les coups de boutoirs d’une minorité agissante, intolérante, violente, grâce à un gouvernement passif et permissif…
qui n’a absolument apporté aucune réponse aux questions et angoisses des tunisiens sur les questions sociales et économiques, 
et qui brime encore les libertés dans le projet de constitution ...
 
Alors,  

Maintenant que Ennhadha a non seulement le pouvoir mais a mis sous tutelle toutes les administrations,
Maintenant que L’ISIE, l’instance chargée des élections, est également noyautée par les naddhaouis,
Maintenant que les prédicateurs n’hésitent plus à dresser leurs tentes un peu partout,
Maintenant que les prisonniers islamistes ont été libérés,
Maintenant que les armes et les explosifs sont largement entrés sur le territoire,
Maintenant que les djihadistes ne se cachent plus,
Maintenant que  se multiplient les groupes extrémistes,
Maintenant que le mouvement Ansar El Charia n’attend que le 19 mai pour compter et rameuter ses troupes à Kairouan, et défier l'Etat

Il est certainement trop tard !