"Notre printemps est un printemps

Qui a raison "

Paul Eluard



mardi 28 janvier 2014

Printemps tunisien


"Notre printemps est un printemps  Qui a raison " Paul Eluard
En ce mois de janvier 2014, c’est le printemps en Tunisie !
Le printemps, c’est-à-dire l’espoir, la renaissance, le renouveau…
Elles sont là ces petites graines de liberté et de démocratie qui ensemencées au cours des mois de l’après dictature, voire même avant,  ont lentement couvé sous terre... elles ont germé petit à petit, sans cesse confrontées aux intempéries diverses, aux orages de toutes sortes... et puis faisant fi de toutes ces tempêtes - peut être ont-elles bénéficié des « layali essoud » ? - ces nuits noires propices aux travaux des champs...  elles ont enfin percé la terre et donné aux tunisiens ce Printemps en avance sur la saison ...
Une Constitution nouvelle est née ! Cette Constitution "Phare démocratique pour la Méditerranée" selon Pouria Amirshahi ...
Et même si comme le dit Monia Ben Jémia professeur de droit "Ce n’est pas la constitution dont je rêvais, ni celle que je redoutais.", quelle avancée !
"C’est bien que les cauchemars ne se réalisent pas, c’est un véritablement soulagement quand on se réveille et on se dit «ce n’était qu’un cauchemar» Quant aux rêves, ils ne se réalisent pas tous. Certains se réalisent, la parité par exemple. Et si un seul rêve se réalise, l’espoir est là. Il est déjà dans l’ambiguïté des textes, qui disent oui et non. Ce n’est pas que non, c’est oui aussi."
Mabrouk pour la Tunisie !  C’est une si belle victoire après tant de mois d’attente et de déceptions, d'espoir et de découragement. Certes c’est encore si fragile, tout est encore à faire, à construire mais l’espoir est là au cœur de ce mois de janvier !
Oui, "la Tunisie réveille l'espoir démocratique" comme l'écrit Pierre Puchot dans Médiapart. Face à ses voisins libyens et égyptiens confrontés à la violence, la Tunisie avance... mais " Plus que jamais, il faut accompagner la Tunisie. La France et l'Europe, trop souvent spectatrices ou réticentes, doivent se mobiliser au service de cet espoir démocratique qui se concrétise enfin dans le monde arabe."














1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer